lundi 5 janvier 2015

Le Val, plus de 300 exemplaires vendus !

Bonjour à tous et bonne année à toutes les étoiles !

Noël aura été un véritable raz-de-marée pour Le Val. J'ai bien failli le rendre indisponible sur la boutique. Jusqu'au dernier moment, j'ai cru que je n'en aurais pas assez pour satisfaire cette demande incroyable. En effet, les ventes du jeu s'étaient nettement ralenties cette année. Je n'y croyais plus trop et je n'avais pas lancé de réimpression. Pourtant, Le Val a vraisemblablement été une idée de cadeau pour un grand nombre d'entre vous. Merci à vous !


C'était juste. Jusqu'à aujourd'hui, il ne me restait plus que 2 exemplaires du jeu, un peu abimés... Si j'avais eu de nouvelles commandes, j'aurais été obligé d'annuler les paiements ou de proposer des envois peu bons. Ouf ! Quoiqu'il en soit, grâce à vous et à votre passion pour Le Val, le livre a dépassé les 300 exemplaires vendus et j'ai le plaisir de vous annoncer la troisième impression de Le Val : Le Testament de Sinnlos. 100 nouveaux exemplaires du Val viennent de voir le jour, ce qui porte à 400 le nombre de Val disponibles. Ainsi, Le Val pourrait très bientôt dépasser Sens Renaissance en terme de vente !


2014 aura été une année formidable. Je voudrais remercier tout particulièrement les rédacteurs de ce blog et mes compagnons de podcasts pour Le Val : Loïc et son application formidable (qui donne une crédibilité incroyable au jeu) ; Morgane, Maxime, Pierre et Globo, pour l'organisation des premiers tournois officiels du Val, à Paris et à Nantes ; Jeff et Flavie qui m'accompagnent dans des podcasts métaphysiques invraisemblables ; mais aussi Darky qui a œuvré avec passion pour refaire mes sites internet et rendre le Val toujours plus... internetable. Pour finir, je voudrais aussi remercier tous ceux qui œuvrent dans l'ombre, à titre personnel, pour que Le Val puisse s'agrandir.

Merci à vous ! Merci d'avoir cru et de croire à ce jeu. Bonne année ! sous les étoiles. Que la Source vous apporte le Cœur et le Trèfle que vous méritez.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire